L'histoire

Tout commence en 1946, avec la création d'une imprimerie à Vervant, petit village au nord de St-Jean d'Angély, par André Bordessoules.

Deux ans plus tard, elle migre dans le centre ville de St-Jean. L'imprimerie existe toujours et s'est depuis largement développée, voyant ses métiers changer totalement, de la typographie des débuts à l'offset, de la composition mécanique à la photocomposition, et de la mise en page traditionnelle à la PAO. Aujourd'hui, l'entreprise occupe plus de 1400 m2, elle maîtrise toute la chaîne graphique jusqu'au routage.

Un hexagone bénéfique

En 1979, pour le compte du Comité d'Aménagement Rural et Urbain de la Gâtine à Parthenay, les impressions Bordessoules réalisent leur premier " gros " livre Les Pays des Deux-Sèvres, sous la direction de Jean Combes et Michel Luc : une équipe de chercheurs et d'historiens qui font revivre l'histoire d'un territoire qu'ils connaissent bien, à travers textes et documents.

Jean-Michel Bordessoules, le fils d'André, crée dans la foulée les éditions qui vont porter son nom et publie en 1980 un autre ouvrage consacré aux Deux-Sèvres aujourd'hui. À partir de cette première expérience, la collection Hexagone est créée, qui va connaître une renommée nationale dans l'édition historique. Chaque livre présente l'histoire d'un département, de la Préhistoire à nos jours : à chaque fois, une équipe d'auteurs spécialisés est dirigée par un responsable de l'ouvrage.

Le premier titre de la collection, consacré à la Charente-Maritime, est publié en 1981. Vingt-sept titres ont suivi à ce jour, suivant la même ligne éditoriale. Dès 1985, le volume dédié à Paris est couronné par le Prix de l'Académie des Beaux-Arts.

Des relations fructueuses

La collection Hexagone suscite des relations avec les historiens et les intellectuels, notamment ceux implantés en région. Jean-Michel Bordessoules tisse avec eux des échanges approfondis. C'est le cas notamment avec Jean Glénisson, originaire de Jonzac, disciple de Fernand Braudel, et qui dirige de 1964 à 1986 l'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes. Il préside l'Université Francophone d'été de Saintonge-Québec, dont Bordessoules imprime les actes.

Diversification de l'histoire vers l'histoire de l'art, comme pour cet ouvrage sur l'Architecture gothique en Saintonge et en Aunis, en 1987, ou encore vers l'histoire de la ville, comme avec Le Mans : révolution dans la ville, en 1991.

D'une région aux autres

Jean-Louis Bordessoules, neveu d'André, reprend l'animation de la société après le décès de Jean-Michel. L'activité éditoriale s'enrichit, notamment en direction de la valorisation du patrimoine en Poitou-Charentes, sous toutes ses formes : publication d'ouvrages de haute qualité graphique comme Au rythme des marées, par le photographe Guy Kunz-Jacques, ou Balade en Saintonge maritime, mais aussi des titres de Jean Geoffroy, où l'humour côtoie la fibre charentaise.

C'est aussi la création de la collection Origine des noms des villes et villages, dans laquelle Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak décryptent avec passion, département par département, l'étymologie et la signification des noms de lieux. Et encore, l'ouverture vers la fiction, des romans de pays, policiers ou fantastiques...