Prix réduit ! L'Orne de la Préhistoire à nos jours Agrandir l'image

L'Orne de la Préhistoire à nos jours

CO/008

18 x 24 cm • 401 pages • Relié
ISBN : 978-2-903504-79-3
Parution : Février 1999
Collection : Hexagone

Plus de détails

25,00 €

44,97 €

-19,97 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Prestigieuses dentelles, haras de grand renom, verdoiement de prairies accrochées aux collines... À qui saura l'apprivoiser, l'Orne dévoilera son âme, au-delà de ses villages coquettement fleuris, de ses paysages contrastés, de ses forêts de légende.


C'est dans cet esprit qu'a été réalisé ce volume, premier grand travail de recherche sur ce département et qui se veut un ouvrage de référence autant qu'un livre de maniement aisé et de lecture agréable.


René Plessix, Docteur en histoire, a dirigé cet ouvrage et rassemblé autour de lui :


  • Jean Pelatan, Docteur ès Lettres, Professeur émérite en géographie à l'université de Paris X Nanterre,

  • Guy Leclerc, Archéologue,

  • Antoine Verney, Conservateur de Musée,

  • Gérard Louise, Docteur ès Lettres, Professeur d'histoire médiévale à l'université de Bordeaux,

  • Claude Devinant, Professeur certifié d'histoire et de géographie,

  • Jean-Claude Martin, Docteur en histoire, Attaché de conservation du patrimoine aux Archives départementales de l'Orne,

  • Gérard Bourdin, Docteur en histoire,

  • Jean-Claude Collin, Agrégé de l'université

  • Yves Lemaitre, Agrégé d'histoire-géographie

  • Jacqueline Taillois-Lemaitre, Agrégée de l'université

Un extrait



Le 14 juillet 1919, le Comte de Ségur, ancien page de Napoléon, arrière petit-fils du maréchal de Ségur, épouse une jeune russe, Sophie Rospotchine, née à Saint-Pétersbourg le 19 juillet 1799. Elle est fille du fameux général dont le nom est lié à l'incendie de Moscou obligeant Napoléon à la retraite de Russie. Ségur est sans terre, mais Sophie reçoit pour le Nouvel An de 1820 de quoi acheter le domaine des Nouettes près d'Aube.


La plupart des enfants et de ses romans y naissent. Mme de Ségur a huit enfants dont sept ont vécu. L'aîné Gaston devient prélat, Nathalie, la quatrième, épouse un diplomate, le baron de Malaret : Camille et Madeleine de Malaret inspireront à leur grand-mère « Les Petites Filles Modèles ». Henriette de Ségur se marie avec un légitimiste breton, le vicomte Fresneau. Olga, le dernier enfant, devient Mme de Pitray, romancière comme la comtesse, habite le château de Livet tout proche...


De 1855 à 1871, paraissent vingt-cinq ouvrages, presque tous écrits aux Nouettes... Sophie de Ségur connaît Aube: elle emprunte le nom de ses personnages aux habitants de la région (Réan, Aubert, Diart, Hufter). Le boucher Hurel est un personnage du lieu. La comtesse décrit la campagne, parcourue par Cadichon... Dans « La Fortune de Gaspard », en décrivant Georges Féréor, elle prend pour modèle Pierre-Jean-Félix Mouchel, propriétaire de la Forge d'Aube et de l'usine de Boisthorel.



On en parle


Ouest-France du 7 juillet 1999, Stéphanie Séjourné


“Il a fallu dix ans pour réaliser cet ouvrage. L'objectif était de "faire un travail sérieux sur le plan universitaire et qui soit vulgarisé pour le grand public", selon le coordonnateur du livre, René Plessix. Les premiers lecteurs sont unanimes pour dire que le but est atteint.”

30 autres produits dans la même catégorie

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...