Prix réduit ! L'Eure de la Préhistoire à nos jours Agrandir l'image

L'Eure de la Préhistoire à nos jours

CO/006

18 x 24 cm • 495 pages • Relié
ISBN : 978-2-913471-28-3
Parution : Avril 2001
Collection : Hexagone

Plus de détails

25,00 €

48,02 €

-23,02 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Département de plaines et de vallées, situé entre Paris et la Manche, tout à la fois composé de régions françaises et normandes réunies par le découpage administratif de 1790, l'Eure est riche d'un passé qui va des découvertes du Paléolithique au lancement d'Ariane. C'est aussi un département fier de son présent, de son dynamisme démographique, de son économie agricole ou industrielle, de ses richesses touristiques et confiant dans son avenir.


C'est cette histoire synthétique, unique et originale, qu'une équipe d'historiens, universitaires, enseignants ou présidents de sociétés savantes, a choisie de faire revivre à partir des travaux anciens et récents, auxquels ils ont apporté les résultats de leur propre recherche.


Sous la direction de Bernard Bodinier, Docteur ès lettres, Maître de conférences à l'IUFM de Rouen, l'équipe suivante a écrit cet ouvrage :


  • Dominique Cliquet, Docteur en préhistoire, Conservateur du patrimoine au service régional de l'Archéologie de Basse-Normandie,

  • Jean-Pierre Watté, Docteur en préhistoire, Archéologue au Muséum du Havre,

  • Jacques Le Maho, Chercheur au CNRS,

  • Bruno Tabuteau, Docteur en histoire,

  • André Plaissé, Docteur ès lettres,

  • Maylis Baylé, Directeur de recherches au CNRS,

  • Danièle Pingué, Docteur en histoire, Maître de conférences à l'IUFM de Besançon,

  • André Goudeau, Président du cercle d'études Vernonnais,

  • Claude Cornu, Docteur en histoire, Professeur agrégé au lycée de Louviers,

  • Julien Papp, Professeur au collège Rameau de Tours,

  • Laurent Chevrel, Docteur en histoire,

  • Bernard Pezot, Directeur général de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Eure.

Un extrait



La puissance du sentiment religieux s'accompagne d'une croyance unanime en la sorcellerie : tout autant que Dieu, le Diable est partout présent. Accusés de tenir de lui des pouvoirs surnaturels utilisés pour nuire à autrui, les « sorciers » et « sorcières » sont pourchassés au bûcher.


Notre région n'échappe pas à cette fièvre démoniaque. Ainsi en 1540, deux bergers de Tosny près des Andelys, dont le plus jeune est à peine âgé de quatorze ans, sont brûlés vifs à Rouen pour crime de sorcellerie. Vers 1565, on raconte qu'à Vernon, des sorcières métamorphosées en chattes célèbrent le sabbat dans un vieux château...


D'une tout autre dimension est la nouvelle affaire de possession qui éclate à Louviers en 1643... Son cadre est le couvent des hospitalières de Saint-Louis et Saint-François, fondé en 1619, qui recrute des jeunes filles de bonne famille. Peu avant 1643, des bruits alarmants circulent sur l'établissement. On dit que les sœurs se livrent à des extravagances, profèrent des blasphèmes, grimpent dans les arbres, se mettent en arc de cercle, se tapent la tête contre les piliers, refusent les sacrements... L'évêque d'Evreux, François de Péricard, envoie sur les lieux des enquêteurs qui retiennent une seule hypothèse : les religieuses sont possédées par le démon.


24 autres produits dans la même catégorie

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...