Origine des noms de villes et villages, Loire-Atlantique Agrandir l'image

Origine des noms de villes et villages, Loire-Atlantique

JMC/009

14 x 21 cm • 288 pages • Broché
ISBN : 978-2-913471-45-0
Parution : Mars 2002
Collection : Origine des noms

Plus de détails

15,92 €

15,92 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Paimboeuf, Louisfert, Passay, Plessé... les villages de Loire-Atlantique déclinent la densité de cette terre charnière entre Poitou et Bretagne. Ici comme ailleurs, les noms des lieux offrent au regard de la mémoire des pans de l'histoire et des surprises émerveillées.


L'étymologie de chaque nom, au détour des anciennes langues, révèle en quelque sorte l'âme des lieux. Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak en précisent les contours, attirent votre attention sur les détails, en décrivant aussi tout le champ des possibles.


Jean-Marie,qui a publié différents livres de linguistique, et Mariola, diplômée en linguistique et philologie romane, animent tous deux cette collection "Origine des noms".


Un extrait



Rezé constitue l'héritière de l'ancienne Ratiacum ou Villa Ratii. Le village s'est donc développé à partir du domaine de Ratius, un riche propriétaire terrien de l'époque gallo-romaine.


La ville portait au IIe siècle le nom de Ratiaton ou Ratiatum. Elle devint au VIe siècle Civitate (cité) Ratiaca puis Episcopo (évêché) Ratiatensis; au Moyen Âge, le nom du lieu s'orthographiait Rezay qui devint Rosey vers le XIVe siècle.


Mentionnons pour l'anecdote trois étymologies proposées dans le passé pour expliquer l'origine de Rezé.
L'une faisait appel au latin ratiaria (bateau à fond plat) et interprétait le toponyme comme signifiant « le port des barques »; on justifiait cette théorie par le fait que la création de Ratiatum permit aux Pictons de contrôler le commerce sur la Loire.
L'autre hypothèse, plutôt séduisante, reposait sur le latin ratis ou le breton raden (fougère) et faisait de Rezé « la lande couverte de fougères »
Une autre théorie, enfin, votait dans Rezé/Ratiatum le « domaine du Gaulois Roto ».



On en parle


Nantes Poche du 12 au 18 juin 2002


“Saviez-vous que le nom Beaujouet n'a rien à voir avec le Père Noël, amsi qu'il indique une belle colline (du latin bellum jugum) ? [..] étonnez vos amis par vos connaissances encyclopédiques et jonglez avec les racines celtes, latines ou germaniques !”

30 autres produits dans la même catégorie

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...